PSPark


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'arnaqueur

Aller en bas 
AuteurMessage
sinchoa
Admin-serial_newseur
avatar

Nombre de messages : 3941
Age : 42
Localisation : perpignan
Firmware : 3.90 M33-3 Kernell 1.50
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: l'arnaqueur   Ven 13 Avr - 18:45

Vous vous sentez l'âme d'un félon ? Vous avez
toujours été le premier à gruger pendant les interros de maths ? Et
vous avez de plus toujours ressenti un élan de sympathie lorsque Omar
Sharif apparaissait sur le petit écran pour vous inciter à parier vos
deniers chèrement acquis sur des quadrupèdes aux noms à coucher dehors
? Alors, mes bons amis, vous risquez bien de trouver votre bonheur sur
PSP.




L'Arnaqueur,
après avoir troqué son nom d'origine contre quelque chose d'un peu plus
présentable, ne vous propose ni plus ni moins que de devenir le roi du
pétrole en conjuguant vos capacités de combattant et vos talents
d'acteur. Vous incarnez un repris de justice particulièrement
vindicatif et ambitieux qui coule des jours heureux dans les entrailles
d'un pénitencier pourri. Curieusement, un jour, les gardes viennent
vous chercher et vous collent dehors sans ménagement. Vous apprenez
alors qu'une généreuse donatrice a fait en sorte de vous libérer et que
toute philanthrope qu'elle est, elle compte bien rentabiliser son
investissement sur votre dos musculeux et votre carrure de tank. C'est
ainsi que vous vous retrouvez intégré à un obscur réseau underground
dont les activités tournent toutes autour de combats de rue aussi
violents que malsains. Votre malfaitrice vous apprend peu à peu à
évoluer dans le milieu, elle vous enseigne l'art du combat tout autant
que les moyens d'en tirer profit, quelle que soit l'issue des
affrontements. En ligne de mire, le Tournoi et ses millions de dollars
de récompense. Cette compétition, organisée par le caïd de service,
oppose les meilleurs combattants du milieu et votre objectif est de
tout faire pour y participer. Une fois tous ces secrets révélés, votre
avatar se débarrassera de son enseignante, en toute simplicité, pour se
lancer dans l'aventure tout seul, comme un grand.


Les arènes ne sont pas très inspirées.

La période que vous passerez sous la houlette de votre Yoda urbain sera
l'occasion de vous familiariser avec les mécanismes de combat du titre.
Contrairement à des jeux comme Tekken : Dark Resurrection, la caméra se
place vaguement en retrait, derrière vous, et légèrement de biais.
D'emblée, on sait donc que l'Arnaqueur s'aborde plus comme un soft de
boxe que comme un jeu de baston plus classique. Les touches d'attaque
servent à lâcher des coups hauts ou bas et toujours orientés vers la
droite ou la gauche. De fait, lorsque votre adversaire vous est
présenté, il sera parfois utile de noter si le bougre est gaucher ou
droitier. Quant aux touches directionnelles, on les utilisera pour se
déplacer, bien sûr, mais surtout pour esquiver les tatanes. Par
définition, les combats seront donc plutôt statiques et basés sur
l'observation des mouvements de l'adversaire. Le système fait la part
belle aux combos, qui varient en fonction du style de combat des
personnages. Le jeu nous en offre 5, du Taekwondo, au Kickboxing en
passant par la Lutte, le Street Boxing et enfin le Jeet Kwon Do (à mes
souhaits). Notez aussi que si vous décidez de créer votre combattant de
toutes pièces au début de l'aventure, au lieu de vous contenter d'un
des modèles prédéfinis, vous aurez la possibilité de configurer vos
propres combinaisons de touches pour réaliser lesdits combos.


Une bonne tête de winner. Mais c'est de tout de même l'occasion de voir que ce monsieur est droitier.

Bref, sur le papier, les combats de L'Arnaqueur semblent intéressants et ont
le mérite d'offrir une approche un peu originale. L'ennui, c'est que
tout ça passe mal sur l'écran de la console. Les personnages réagissent
avec lenteur, l'animation n'est pas assez fluide pour pouvoir suivre
les mouvements et les feintes de vos ennemis. Et si d'aventure, votre
adversaire vous étale et parvient à passer dans votre dos, vous aurez
alors toutes les peines du monde à faire en sorte que votre avatar se
retourne. Les empoignades sont confuses et suivent toujours le même
schéma : mandale à droite, feinte, mandale à gauche, combo. Du coup,
pour cacher la misère, l'Arnaqueur tente de vous entourlouper en
greffant le fameux système de paris à l'ensemble. Avant chaque combat,
vous aurez ainsi la possibilité de miser de l'argent sur votre
combattant ou l'adversaire. Et c'est là qu'entre en scène le gâchette
gauche de la PSP, qui au cours des combats, permet soit de donner de
faux coups à l'adversaire, soit de simuler une douleur atroce lorsqu'on
est touché. L'intérêt ? Berner le public, faire monter les paris et
ainsi gagner plus de pépettes. Car pour accéder au tournoi final, il
faut être en mesure de lâcher 100 000 dollars. Du coup, tout est bon.
Parier sur vous-même, ou plus tard vos poulains, puisque vous pourrez
en gérer jusqu'à 3 un peu plus tard, simuler un début de match
difficile et enfin effectuer un come-back tonitruant en pulvérisant
votre adversaire. Le tout est de pouvoir donner le change, de donner
l'impression d'un combat crédible.


Un halo rouge signifie que le coup a porté. On s'en serait douté.


Une jauge permet de juger de la vraisemblance de votre performance, et si
celle-ci diminue trop, votre combattant finira lynché, vous perdrez de
l'argent ainsi que des places dans le classement et les portes du
Tournoi s'éloigneront d'un cran. Là encore, cet aspect du jeu est une
excellente idée, mais il perd rapidement de son intérêt car on
s'aperçoit bien vite que gagner à la loyale rapporte presque autant
qu'en truquant les combats. Plus dommageable encore, l'adversaire
n'utilise pas ces tactiques et se contente de livrer son combat comme
un preux chevalier, avec honneur et rectitude. Et pire que tout, tout
le système d'arnaque disparaît totalement en multijoueur... Certes,
utiliser tout ça dans un mode multi semble un peu utopique, mais tout
de même, nous voilà avec l'exemple typique d'une brillante idée trop
mal exploitée pour pouvoir faire du jeu quelque chose de vraiment
accrocheur et original... Et même l'aspect gestion de vos propres
combattants, qui se résume à leur préparer un planning d'entraînement
et à choisir leurs combats, semble juste là pour ajouter un semblant de
richesse à un mode solo qui tourne rapidement en rond....

_________________


-Wii en 4.0E cIOS rev10, cIOS Pack v4, Preloader 0.29, UsbLoader 1.5, wiihome 1.3
-PSP Phat black 5.02 GEN-A Irshell powaaa

Downgrade et debrick sur perpignan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pspark.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'arnaqueur   Sam 14 Avr - 1:14

Il a l'air bien ce jeu ,merci de la news !
Revenir en haut Aller en bas
loki973
membre+
avatar

Masculin Nombre de messages : 1002
Age : 29
Localisation : Cayenne guyane française
Firmware : 3.52 M33-2
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: l'arnaqueur   Sam 21 Avr - 16:12

Personellement je l'ai essayé et je ne l'ai pas vraimment aimé les graphisme ne sont pas des plus réussis et au niveau gameplay on a vite fait le tour des techniques possibles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'arnaqueur   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'arnaqueur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PSPark :: Tests-
Sauter vers: